Le forum de la passion des Citroën Index du Forum

Le forum de la passion des Citroën


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Type H

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum de la passion des Citroën Index du Forum -> Les modèles de série Citroën. -> Type H
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tnt67
Amateur
Amateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2009
Messages: 83
Localisation: France
Point(s): 84
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 17:08 (2009)    Sujet du message: Type H Répondre en citant

Les [b]TUB[/b] (Traction Utilitaire Basse) et TUC (Traction Utilitaire de type C) de [b]Citroën[/b] étaient les camions légers dérivés de la Traction Avant et produits par Citroën de 1939 à 1941. Le TUB est le premier véhicule utilitaire jamais équipé d'une porte coulissante latérale et d'un plancher de charge le plus bas possible. Environ 100 modèles ont été transformés par Fenwick en 1941-1942 en intégrant un moteur électrique.

[modifier] Histoire
En 1935, Citroën comprend qu'il manque dans le marché des utilitaires, un vrai véhicule à traction avant avec une charge utile comprise entre 500 et 850 kg en remplacement des Rosalie utilitaires. Pour la version 500 kilos, on se contente de dériver une version commerciale de la Traction 11 B familiale, pour la version 850 kilos il en va tout autrement.
Été 1936, Pierre-Jules Boulanger se voit remettre un épais dossier constitué de photos, croquis, statistiques et descriptions précises de l'utilisation de ces utilitaires en tournées de porte-à-porte. Il ressort de cette enquête que les utilisateurs ont besoin d'un véhicule à cabine avancée dans lequel ils puissent se tenir debout et leur permettant d'accéder à l'arrière depuis le poste de conduite, un véhicule avec une porte latérale coté trottoir afin de faciliter les opérations de chargement/déchargement. Automne 1937, le bureau d'études achève le premier prototype roulant d'un nouveau véhicule utilitaire ne ressemblant à rien de connu. Le 12 mai 1939 les services des mines examinent un utilitaire baptisé 7-T série U portant le numéro de châssis 900000 et équipé du moteur TB 00032. Le TUB est né, c'est l'innovation ! Il doit son nom à l'abréviation de Traction Utilitaire Basse. Il emprunte le moteur quatre cylindres 35 ch de la 7C (9 CV) placé en porte-à-faux avant. Le châssis est constitué de deux longerons contre-coudés, le plancher avant est assez haut pour loger la mécanique et permettre l'agencement d'une cabine avancée, un plancher de charge le plus bas possible (seuil de chargement de 42 cm) permettant à un homme de se tenir debout (hauteur intérieure de 1,75 mètre), la porte latérale est coulissante, une nouveauté fondamentale en matière d'utilitaire léger. La carrosserie est très simple, la fabrication avait été confiée au carrossier Fernand Genève.
Sur les deux côtés à l'arrière on trouve des rideaux en toile de bâche percés de fenêtres en matière transparente souple. Celui de droite est fixé à demeure, celui de gauche peut-être roulé et relevé jusqu'à la gouttière de toit. Une fois l'auvent ouvert l'on accède au volume utile de plus de 6 m³ après avoir enlevé le panneau arrière démontable.
La roue de secours et la batterie sont placées dans des coffres extérieurs à gauche, bien accessibles et sans aucun contact possible avec la marchandise. La mécanique est héritée de la 7 CV, ainsi que la boîte de vitesses et le train avant à suspension par barres de torsion. Le train arrière est du type conventionnel avec des ressorts à lames semi-elliptiques. Toujours emprunté de la Traction, le freinage est entièrement hydraulique avec les tambours à six tocs des 11 CV. Il fut commercialisé le 5 juin 1939 au prix de 36 000 francs. L'année suivante, le 13 février 1940, le service des mines homologue le 11-T série U, le premier véhicule porte le numéro de série 950 001. Bien que les TUB 7 CV et 11 CV aient la même charge utile de 1020 kg, on peut les distinguer car le 7 CV ne possède qu'un seul essuie-glace côté passager, on trouve en bas de la carrosserie un ourlet en tôle symbolisant un pare-chocs, il a deux orifices de remplissage d'essence et la trappe d'accès à la batterie est lisse (contrairement à celle du 11 CV qui est percée de quatre ouïes). Pendant la guerre, le 23 juin 1941, apparaît le Type 11-T série U-C ou TUC (Traction Utilitaire de type C). Quelques légères modifications le diffèrent du TUB, le plus important pour l'utilisateur, la charge utile passe de 1 020 kg à 1 200 kg. Il existait aussi en version ambulance, le TAMH. Très peu de ces curieux véhicules furent vendus, sa diffusion limitée par la guerre ne dépasse pas les 2000 unités. 1946, premier et dernier Salon de l'automobile pour ce véhicule sans espoir de remise en fabrication, son successeur le Type H, étant déjà prêt.
Quelques données : Voie avant : 1,48 m Voie arrière : 1,61 m Hauteur : 2,13 m Hauteur intérieur : 1,75 m Longueur du plancher plat : 3,30 m Pneus : 16 x 45 ou 16 x 50 Suspension AV par barres de torsion et AR par lames Volume utile : 7 m³ Poids à vide : 1330 kg (TUB), 1380 kg (TUC)


[img]http://img.xooimage.com/files49/2/c/1/tub-aa1507.jpg[/img]
_____________________
tnt67.......................


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 17:08 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
tnt67
Amateur
Amateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2009
Messages: 83
Localisation: France
Point(s): 84
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 17:43 (2009)    Sujet du message: Re: Type H Répondre en citant

[quote="la brute"]Les [b]TUB[/b] (Traction Utilitaire Basse) et TUC (Traction Utilitaire de type C) de [b]Citroën[/b] étaient les camions légers dérivés de la Traction Avant et produits par Citroën de 1939 à 1941. Le TUB est le premier véhicule utilitaire jamais équipé d'une porte coulissante latérale et d'un plancher de charge le plus bas possible. Environ 100 modèles ont été transformés par Fenwick en 1941-1942 en intégrant un moteur électrique.

[modifier] Histoire
En 1935, Citroën comprend qu'il manque dans le marché des utilitaires, un vrai véhicule à traction avant avec une charge utile comprise entre 500 et 850 kg en remplacement des Rosalie utilitaires. Pour la version 500 kilos, on se contente de dériver une version commerciale de la Traction 11 B familiale, pour la version 850 kilos il en va tout autrement.
Été 1936, Pierre-Jules Boulanger se voit remettre un épais dossier constitué de photos, croquis, statistiques et descriptions précises de l'utilisation de ces utilitaires en tournées de porte-à-porte. Il ressort de cette enquête que les utilisateurs ont besoin d'un véhicule à cabine avancée dans lequel ils puissent se tenir debout et leur permettant d'accéder à l'arrière depuis le poste de conduite, un véhicule avec une porte latérale coté trottoir afin de faciliter les opérations de chargement/déchargement. Automne 1937, le bureau d'études achève le premier prototype roulant d'un nouveau véhicule utilitaire ne ressemblant à rien de connu. Le 12 mai 1939 les services des mines examinent un utilitaire baptisé 7-T série U portant le numéro de châssis 900000 et équipé du moteur TB 00032. Le TUB est né, c'est l'innovation ! Il doit son nom à l'abréviation de Traction Utilitaire Basse. Il emprunte le moteur quatre cylindres 35 ch de la 7C (9 CV) placé en porte-à-faux avant. Le châssis est constitué de deux longerons contre-coudés, le plancher avant est assez haut pour loger la mécanique et permettre l'agencement d'une cabine avancée, un plancher de charge le plus bas possible (seuil de chargement de 42 cm) permettant à un homme de se tenir debout (hauteur intérieure de 1,75 mètre), la porte latérale est coulissante, une nouveauté fondamentale en matière d'utilitaire léger. La carrosserie est très simple, la fabrication avait été confiée au carrossier Fernand Genève.
Sur les deux côtés à l'arrière on trouve des rideaux en toile de bâche percés de fenêtres en matière transparente souple. Celui de droite est fixé à demeure, celui de gauche peut-être roulé et relevé jusqu'à la gouttière de toit. Une fois l'auvent ouvert l'on accède au volume utile de plus de 6 m³ après avoir enlevé le panneau arrière démontable.
La roue de secours et la batterie sont placées dans des coffres extérieurs à gauche, bien accessibles et sans aucun contact possible avec la marchandise. La mécanique est héritée de la 7 CV, ainsi que la boîte de vitesses et le train avant à suspension par barres de torsion. Le train arrière est du type conventionnel avec des ressorts à lames semi-elliptiques. Toujours emprunté de la Traction, le freinage est entièrement hydraulique avec les tambours à six tocs des 11 CV. Il fut commercialisé le 5 juin 1939 au prix de 36 000 francs. L'année suivante, le 13 février 1940, le service des mines homologue le 11-T série U, le premier véhicule porte le numéro de série 950 001. Bien que les TUB 7 CV et 11 CV aient la même charge utile de 1020 kg, on peut les distinguer car le 7 CV ne possède qu'un seul essuie-glace côté passager, on trouve en bas de la carrosserie un ourlet en tôle symbolisant un pare-chocs, il a deux orifices de remplissage d'essence et la trappe d'accès à la batterie est lisse (contrairement à celle du 11 CV qui est percée de quatre ouïes). Pendant la guerre, le 23 juin 1941, apparaît le Type 11-T série U-C ou TUC (Traction Utilitaire de type C). Quelques légères modifications le diffèrent du TUB, le plus important pour l'utilisateur, la charge utile passe de 1 020 kg à 1 200 kg. Il existait aussi en version ambulance, le TAMH. Très peu de ces curieux véhicules furent vendus, sa diffusion limitée par la guerre ne dépasse pas les 2000 unités. 1946, premier et dernier Salon de l'automobile pour ce véhicule sans espoir de remise en fabrication, son successeur le Type H, étant déjà prêt.
Quelques données : Voie avant : 1,48 m Voie arrière : 1,61 m Hauteur : 2,13 m Hauteur intérieur : 1,75 m Longueur du plancher plat : 3,30 m Pneus : 16 x 45 ou 16 x 50 Suspension AV par barres de torsion et AR par lames Volume utile : 7 m³ Poids à vide : 1330 kg (TUB), 1380 kg (TUC)


[img]http://img.xooimage.com/files49/2/c/1/tub-aa1507.jpg[/img]
[/quote]son successeur, le type "H", même si on le surnomme encore le "TUB"

[img]http://img.xooimage.com/files1/6/f/4/h-54aca8.gif[/img]
_____________________
tnt67.......................


Revenir en haut
tnt67
Amateur
Amateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2009
Messages: 83
Localisation: France
Point(s): 84
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 17:47 (2009)    Sujet du message: Type H Répondre en citant

Le [b]Citroën Type H[/b] est un fourgon automobile produit entre 1947 et 1981 à 473 289 exemplaires.
Chez Citroën on parlait déjà avant la guerre d'un nouveau véhicule utilitaire qui remplacerait son prédécesseur. On voulait gagner du poids et de la place et puis le Citroën TUB avait un défaut: s'il n'était pas chargé à l'arrière, il penchait vers l'avant. Il avait vieilli et il était plus facile de créer un tout nouveau modèle, plus moderne.
Le cahier des charges voulu par Boulanger était le suivant : un véhicule monocoque à traction avant et qui reprend les éléments de la Traction 4 cylindres avec une bonne suspension arrière et surtout tout en conservant le maximum de pièces existantes déjà sur les autres modèles.
Le Type H, basé sur la Traction Avant est monocoque avec l'ensemble moteur et boîte de vitesses en porte-à-faux à l'avant avec une porte coulissante latérale et un seuil de chargement bas à 35 cm, permettant de se tenir debout droit.
Construit en tôle ondulée pour la rigidifier, comme le célèbre avion Junkers Ju 52, il est très cubique ce qui facilite l'installation d'une porte latérale coulissante. Il a une charge utile de 1200 kg.
Les carrossiers sortent des véhicules avec des adaptations innombrables. Certains adaptent même la suspension hydropneumatique à l'arrière.
Il est resté célèbre en France comme véhicule de la Police, surnommé « panier à salade » et s'est aussi inscrit dans le paysage des années 1950 aux années 1980 en servant à de nombreux commerçants ambulants.
Ce véhicule pratique, robuste, rustique et bénéficiant d'une bonne tenue de route, a été un énorme succès, quelque peu tempéré par la consommation élevée de son moteur à essence et sa vitesse modeste.
Il a été remplacé par le C35.


[img]http://img.xooimage.com/files24/5/4/8/citroen_typeh-aa1ab9.jpg[/img]
_____________________
tnt67.......................


Revenir en haut
stingrayraph
Débutant
Débutant

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 294
Localisation: chez moi
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Point(s): 289
Moyenne de points: 0,98

MessagePosté le: Mar 16 Fév - 19:24 (2010)    Sujet du message: Type H Répondre en citant

un des utilitaires les plus connus, le célebre tube, ou type h, ou encore le hy, j'en conduisait un a l'armé, boite 3 vitesse, bon souvenir




_____________________
la vie est un long fleuve tranquille, oui mais je ne sais pas nager.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:44 (2016)    Sujet du message: Type H

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum de la passion des Citroën Index du Forum -> Les modèles de série Citroën. -> Type H Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com